PARTAGER

Novices ou experts, les sports extrêmes comme le motocross demandent toujours la moindre prudence. Les devises ? sécurité et protection avant de faire les fous volants sur le terrain. Pour en profiter à fond, il faut savoir choisir les meilleurs accessoires. Quels sont alors ces équipements et comment bien les porter ? Voici les détails.

Les équipements de base

Dans la pratique du motocross, on s’attend toujours à des circuits accidentés, bosselés et serrés. La boue et les flaques d’eau règnent souvent en maitres. Afin de mieux protéger son corps, on a besoin de ces équipements de base : casque, gants, bottes, gilet de protection et pantalon rembourré.

Pour la protection de la tête, on privilégie le casque, de préférence solide, bien ventilé et à votre taille. Celui-ci doit respecter la norme ECE/22/05 pour une protection accrue de la tête. Les lunettes complètent le casque qui n’a certainement pas de visière. Petite astuce, on laisse tomber les verres fumés et on opte pour les verres traités.

Pour le haut du corps, il est essentiel de porter un gilet de protection soutenant votre torse, vos coudes et vos épaules. Par-dessus le gilet, on met une sorte de coque appelée « pare-pierre » pour sécuriser le dos et les pectoraux. Ensuite, on passe aux gants qui doivent être à la bonne taille des mains afin d’éviter les fourmillements et les ampoules.

Pour le bas du corps, rien ne peut remplacer un pantalon rembourré et bien aéré. Lors d’une chute, ce pantalon va empêcher le gros cylindré ou les cailloux de vous blesser. Et pour finir, il y a les bottes. Les modèles les plus sûrs sont ceux avec des chaussons anatomiques amovibles protégeant confortablement les chevilles. Sinon, vous avez des modèles pourvus de renforts sélecteurs, très résistants, lavables et gardant vos pieds et vos tibias en sécurité.

Les accessoires spécifiques

Comme les pros, ne sous-estimez jamais votre sécurité. Les équipements de base ne suffisent pas à protéger votre tête, votre corps et vos pieds. Vous devez enfiler d’autres accessoires visant à rassurer quelques parties ciblées.

Les protège-coudes ou coudières et les protège-genoux sont nécessaires pour éviter de s’écorcher la peau. En portant ces équipements, vous garantissez ainsi la protection de vos articulations. Des équipements supplémentaires comme les protège-tibias, protège- poignets et protège-chevilles sont également recommandés.

Si vous envisagez quelques heures d’entrainements ou de compétitions, pensez à mettre des ceintures lombaire et dorsale. Celles-ci maintiendront votre dos et vos reins pendant les secousses.

Pour le tour du cou et des cervicales, divers modèles de minerves sont à votre disposition. En cas de chocs, la rigidité de ces minerves réduira considérablement les lésions musculaires. On peut également les appeler leatt-brace ou neck-brace.

Ça y est, vous êtes enfin bien équipés ? Rendez-vous sur la piste alors !

Pour plus d’information découvrez la boutique en ligne Speedway pour vous équiper pour le motocross

PARTAGER